Actualités

Pour un nettoyage aisé et un entretien facile de tous vos couteaux de cuisine !

Bien entretenir un couteau de cuisine, c’est augmenter considérablement sa durée de vie. Voilà la raison pour laquelle il est essentiel de bien laver la lame de chaque outil après la préparation d’une recette ou en fin de repas. Il existe différents moyens de procéder en fonction de la nature de l’acier utilisé pour sa fabrication, et certaines astuces à connaître afin de procéder à un nettoyage aisé de tous vos couteaux. Les voici !

Pour un nettoyage aisé et un entretien facile de tous vos couteaux de cuisine !

Nettoyage et entretien des couteaux de cuisine en fonction de la nature de l’acier de la lame

Savoir entretenir un couteau de cuisine, c’est d’abord accorder le plus de soin possible à sa lame afin d’en préserver le tranchant. Il faut bien avoir en tête que le nettoyage des couteaux de cuisine dépend avant tout du matériau employé pour la fabrication de leur lame : on ne lave pas de la même façon un couteau en acier inoxydable et un couteau en acier carbone. Le risque principal concerne une oxydation prématurée de la lame.

1er cas : la céramique et l’acier inoxydable

Si les outils en céramique et en acier inoxydable ont une durée de vie relativement élevée, il convient quand même de savoir apporter un entretien régulier à ce type de couteau de cuisine.

La céramique ne pose vraiment aucun problème. Chimiquement neutre (pH équivalent à 7), elle ne craint aucune attaque corrosive. Le nettoyage d’un couteau de cuisine à base d’oxyde de zirconium (le minéral utilisé pour l’élaboration de la céramique) se fait donc aisément. Après utilisation, vous pouvez par exemple le passer sous l’eau autant que vous le désirez et le laisser sécher à l’air libre.

L’entretien d’un couteau de cuisine en acier inoxydable est également assez facile. Très riche en chrome, l’acier inoxydable est par définition imperméable à toute forme d’oxydation.

Le nettoyage de la lame d’un tel couteau de cuisine s’opère en général à l’aide d’un peu d’eau chaude et de savon, ou de tout autre produit doux. Méfiez-vous par contre des liquides-vaisselle un peu trop agressifs et évitez de la laisser sécher à l’air libre. Après avoir été rincée à l’eau, essuyez-la avec un torchon en coton ou un chiffon anti-rayure.

Attention : vous remarquerez peut-être que certains couteaux en acier inoxydable forgé peuvent perdre quelque peu de leur brillance avec le temps, ou se patiner en prenant une teinte gris/bleu/jaune. Ce phénomène est tout à fait normal, il correspond à une très légère oxydation de surface qui protège la lame. Mais si vous désirez leur redonner tout leur éclat, vous pouvez les frotter avec un petit outil appelé brunissoir, ce dernier fera des merveilles !

2e cas : entretenir et nettoyer la lame d’un couteau de cuisine en acier carbone

Dénué de tout élément d’alliage censé les protéger des attaques corrosives, les couteaux en acier carbone nécessitent davantage de précautions, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont moins performants que les lames en acier inoxydable, loin de là ! Ces outils sont même très répandus dans l’univers culinaire.

Afin de ne pas les abîmer, l’idéal est de les essuyer tout simplement avec un chiffon propre après chaque utilisation, sans les passer sous le robinet.

Certes, le nettoyage de la lame d’un couteau de cuisine en acier carbone est néanmoins possible à l’eau, mais il convient alors de prendre des précautions pour limiter l’apparition de traces ou marques de rouille. Voici quelques conseils pour l’entretien général d’un couteau de cuisine en acier carbone :

  • Ne le laissez jamais tremper dans un évier rempli d’eau ;
  • N’utilisez pas de savon, de produit vaisselle ou de détergent ;
  • Essuyez la lame immédiatement avec un chiffon propre et sec après avoir nettoyé le couteau avec une éponge humide ;
  • Ne la laissez jamais sécher à l’air libre ;
  • Rangez le couteau de cuisine à l’abri de la poussière, dans un tiroir ou un bloc de rangement prévu à cet effet.

Astuces d’entretien et remèdes efficaces

Lorsque la lame d’un couteau de cuisine ternit et perd de son brillant, des réflexes naturels simples et efficaces permettent de lui donner une nouvelle jeunesse.

Vinaigre et pomme de terre !

Le vinaigre : très efficace pour l’entretien et le nettoyage de la lame d’un couteau de cuisine !

Le vinaigre blanc possède d’excellentes vertus de nettoyage, y compris pour les couteaux de cuisine. Il est conseillé de l’utiliser à chaud pour encore davantage d’efficacité. Frottez la lame avec un chiffon imbibé de vinaigre et essuyez-la avec un linge propre. C’est tout !

La pomme de terre

L’entretien réussi d’un couteau de cuisine avec une pomme de terre ? Mais oui ! Cette dernière fait de véritables miracles : coupez-en une en deux et frottez la lame. L’amidon contenu dans le légume va agir tel un antirouille naturel sur l’acier. Rincez ensuite le couteau et séchez-le.

Essence de térébenthine, citron… et bouchon de liège !

L’essence de térébenthine

Le nettoyage de la lame d’un couteau de cuisine avec une éponge imbibée d’essence de térébenthine constitue un remède classique et performant. Il permet de faire disparaître la rouille et les taches blanches presque à coup sûr.
Les propriétés de l’essence de térébenthine sont à peu près similaires à celles du vinaigre blanc. Celle-ci doit par contre être utilisée sans être chauffée.

Le citron

Le citron est idéal pour enlever les taches noires qui s’incrustent sur une lame avec le temps. La façon de procéder est la suivante : trempez la lame dans un mélange eau/jus de citron (1 volume de jus de citron pour 5 volumes d’eau) pendant quelques secondes puis rincez et séchez avec un linge doux et non rugueux. Réitérez l’opération au besoin.

Le bouchon de liège

Le nettoyage d’un couteau de cuisine avec un bouchon de liège redonne un bel éclat à la lame. Mouillez un bouchon avant de le tremper dans de la cendre de bois. Frottez ensuite le bouchon sur la lame avant de l’essuyer proprement. Le tour est joué !

Voilà pour l’entretien et le nettoyage des couteaux de cuisine et de tout autre article de coutellerie. Si vous connaissez d’autres astuces, n’hésitez pas à nous en faire part en commentant cet article sur notre page Facebook. Merci ! Sachez encore que l’apparition de rouille est un phénomène naturel souvent inévitable sur la durée mais nullement synonyme de mauvaise qualité du matériau !
Top